Pensine de Loïse

Réponse au Mail de Marie: Recette pour être heureuse

Hier, j’ai reçu ce mail de la part de Marie.

Bonjour Loïse, J’ai lu tes quelques pages, sur certain passages, j’ai l’impression de lire des moments de ma vie. Mais je n’arrive pas à retrouver la joie de vivre comme tu sembles l’avoir retrouvé. Je me demande si tu ne fais pas semblant ou tu ne te mens pas à toi-même. Comment peux-tu être heureuse alors que tu t’es séparé de ton Cedric et quand tu tombes enfin sous le charme de ce greg, il te trahit ? Malgré tout ça comment peux-tu être heureuse, comment tu te relèves de ça ? Si tu as une recette, il faut la partager ! Bonne journée, Marie

ça fait toujours un peu bizarre de savoir que des personnes puissent lire mes textes très mal écrits.
J’en profite pour m’excuser auprès de mes lecteurs pour mes mauvaises tournures de phrases et les fautes, je vous avouerai, que je relis pas, ça sort par jet, puis je passe à autre chose.
Vous êtes courageux de me lire.

Je vais donc répondre à Marie.

Bonjour Marie,

Je vais commencer par répondre à ta dernière question, je n’ai pas de recette miracle.
Et oui, je suis heureuse, je ne me mens pas à moi-même, je ne fais pas semblant, je me sens bien, joyeuse, énergique.
Je le dis parce que je le ressens, mais les gens qui m’entourent s’en aperçoivent également. J’ai déjeuné avec un ex qui m’a dit qu’il me trouvait pétillante et pleine de vie.
Je te confirme que je ne feins pas la joie, je suis juste un fatiguée au réveil (rires).

Je te concède que sur un plan sentimental, cette année n’a pas été simple et j’ai eu des hauts et des bas.
Cédric, c’est 3 ans de relation de couple et 10 ans de relation tout court, nous sommes passés par toutes les phase. Et oui, ça n’a pas été simple de clore le chapitre amoureux, je te dirai que ce n’est pas simple de rester sur ma décision.
Mais à mon âge, je ne veux plus supporter son indécision et comme je l’indiquais précédemment, c’est comme dans la chanson de Lauryn Hill "Ex-Factor":
Dès que je pense que nous avons avancé Tu sembles toujours sous-entendre Que ça na marchera pas Et quand j’essaie de m’éloigner Tu fais du mal à toi même pour me faire rester C’est démentiel
Je ne veux plus stagner et avancer, j’espère pouvoir le voir à Atlanta et lui faire mes adieux à ma façon.
Mais ce travail, je l’avais commencé plusieurs mois auparavant, quand j’ai mis un terme à la relation, c’était une décision mûrit et réfléchi, le deuil était entamé.

Pour Grégory, je vais être honnête, oui j’ai eu un coup de coeur pour lui, j’avais rencontré des types avant lui, mais avec qui je n’avais pas concrétisé parce que je ne le sentais pas du tout.
Effectivement, ce fut une déception, j’ai été vexée, je me suis remise en question, j’ai même SPT (Syndrôme Post Traumatique).
C’est assez marrant, maintenant, quand je vois quelque chose liée à la gendarmerie, j’ai une bouffé de stress, mais ça me passera, je ne peux pas en vouloir à tout une population à cause d’un individu.
Une de mes amies m’en parlaient hier, elle l’a su d’une autre amie, tu penses bien que je ne me suis pas vantée d’un coup pareil.
Mais les gens parlent et finalement, je ne devrai pas en avoir honte. Je n’ai rien fait de mal, j’ai été sincère, je me suis trompée, ça arrive, c’est une expérience de vie.
Elle m’a posé la question de savoir ce que je ferai si je le recroisais un jour (ça m’arrive souvent de recroiser des ex par hasard). J’ai été incapable de lui répondre. J’espère que je serai en capacité de lui dire bonjour avec un grand sourire.
Parce qu’au delà du négatif, grâce à lui, j’ai vu que je pouvais passer à autre chose, avoir des coups de coeur, je me suis donnée l’autorisation d’un après Cédric, c’est un énorme pas.
Je lui souhaite de trouver ce qu’il recherche.
J’ai juste eu besoin de me rassurer sur un plan sexuel avec Didier, c’est chose faite.

Comment je peux être heureuse, ben en passant d’abord par la case tristesse. J’ai été triste, en colère, je me suis détestée.
Je ne pouvais pas rester dans cet état semi dépressif, j’ai commencé par m’abreuver de séries, puis, je suis allée plus souvent à la salle de sport, noyée sous le boulot, suivi mes cours sur le net.
J’ai recommencé à sortir avec mes amis, à avoir envie de rire, faire des photos et des vidéos délirantes.
Je me suis rendue compte que j’avais perdu du poids, donc je me suis sentie plus à l’aise dans ma peau, je sors de plus en plus souvent, je m’amuse sincèrement, je ne fais pas souvent.
J’ai commencé à mettre en place mes projets personnels.
Un jour, je me suis levée épuisée mais le coeur léger.
Puis, tu passes 3 weekends de folie avec des gens que tu aimes et tout roule.

Je ne connais pas ton histoire et ne vais pas tenter de te conseiller.
Cependant, je te souhaite sincèrement de retrouver le bonheur!
Mais pour la colère et la tristesse, je te conseille la chanson de Lyfe Jennings "I wish"
le refrain dit (remplace girl par man) :

Girl I wish
Oh girl I wish
Nothing but bad luck
Hope you never fall in love in life
Girl I wish
Oh girl I wish
Nothing but bad luck
Hope you get hit by a truck
And die

;-)

Peace,

C.