Pensine de Loïse

je suis quelqu'un de bien

Dernièrement, un homme que je connais à peine m’a dit que j’étais quelqu’un de bien.
Je me suis sentie flattée que quelqu’un avec qui j’échange depuis si peu de temps s’en aperçoive.
Puis, je me suis faite la reflexion, mais pourquoi ça ne me fait pas le même effet quand mon entourage me dit la même chose.
Mes amis me le disent, ma famille, mes collègues.
Pourquoi ai-je du mal à les croire ? Pourquoi je ne leur accorde pas de crédit?
Ils me connaissent, apprécient mes qualités et tolèrent mes défauts, me soutiennent quand je ne vais pas bien, je les écoute et soutiens quand eux ne vont pas bien.
Mais pourquoi ai-je autant de mal à croire qu’ils sont objectifs avec moi?
D’ailleurs, un de mes amis est passé à la maison et pense que parfois je suis trop gentille.
Il m’embête un peu en ce moment avec mon épisode Gregory. Je ne sais qui lui en a parlé dans mon entourage, mais je lui dois un grand merci (ironique). N’arrêtant pas de me dire qu’il espère que je ne ferai pas comme avec schizo que je ne lui reparlerai jamais.
"Mais tu es trop gentille C., tu n’es pas rancunière, alors que tu devrais l’être ! Arrête de pardonner à ces gens, sois sans pitié avec eux."

C’est assez marrant, parce qu’il ne se dit jamais que si j’étais rancunière, lui et moi nous ne nous parlerions plus.
Nous sommes restés en froid 2 ans, parce qu’il avait été très injuste envers moi et qu’en plus, il était plus fâché que moi.
Il est revenu vers moi, 2 ans après, heureusement que je ne suis pas rancunière, je l’ai laissé se calmer et revenir vers moi quand il serait prêt.

Puis haïr, c’est fatigant.
J’ai trouvé le bon truc, laisser mes amis se facher à ma place.

Si je l’écoute, je devrais insulter Schizo, Cédric et Gregory.
De mon point de vue, Schizo et Cédric sont suffisamment puni.
Schizo essaie toujours de revenir mais je ne m’imagine plus en couple avec lui.
Cédric ne sait pas ce qu’il veut, je crois que je suis un de ses seuls liens avec son humanité, la normalité.
Mais je ne peux plus n’être que ça pour lui, donc, même si je sais que c’est difficile pour lui et moi, j’ai pris mes distances.
J’ai finalement décidé d’être raisonnable et de ne pas le rejoindre à Atlanta.
Ce serait joué aussi avec ses sentiments et ça me ferait mal de lui faire ça.
Car je suis quelqu’un de bien…

Peace,

C.